Quelles sont les meilleures solutions pour épargner à partir de 40 ans ?

épargner

Publié le : 13 juin 20239 mins de lecture

À 40 ans vous êtes à l’apogée de votre carrière professionnelle. C’est le moment de prévoir votre futur mais encore lointain départ à la retraite en anticipant la baisse de revenus liée, au moyen de placements Banque et Assurance intéressants. On vous en dit plus…

Le plan d’épargne retraite : pour anticiper votre baisse de revenus à la retraite

Le PER, un produit d’épargne à long terme à découvrir sur le site particuliers.sg.fr, est instauré depuis le 1er octobre 2019. Il fait suite à la loi PACTE (loi sur le Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) et s’adresse à toutes les personnes entre 18 ans et 68 ans. On distingue 3 types de PER :

Le PERIN ou PER individuel

Le PERIN qui a remplacé l’ancien PERP et le contrat Madelin depuis le 1er octobre 2020, peut être souscrit auprès d’un assureur ou d’un établissement financier comme la Société Générale. C’est un contrat d’épargne retraite destiné à vous assurer un complément de revenus une fois à la retraite.

Le PERCOL ou PER collectif

Le PERCOL qui a remplacé le PERCO depuis le 1er octobre 2020 permet à tout salarié d’économiser durant sa période d’activité et d’obtenir un coup de pouce de son entreprise sous la forme d’un complément de revenus au moment de la retraite. Le PERCOL n’est assorti d’aucune obligation de souscription (contrairement au PERCAT).

Le PERCAT ou PER catégoriel

Le PERCAT ou PER catégoriel est aussi un plan d’épargne retraire d’entreprise mais diffère du PERCOL car sa souscription est obligatoire dès lors que le salarié peut y prétendre. Le PERCAT n’est en effet pas proposé à toutes les catégories d’employés. Il s’adresse plus généralement aux dirigeants, aux cadres supérieurs et à certains employés. Le PERCAT est une manière de récompenser les efforts d’une catégorie de salariés, d’augmenter leur capital tout en valorisant l’image de marque de l’employeur. Chaque personne éligible au PERCAT a l’obligation de souscrire à ce placement. Un PER, quelle que soit sa forme, présente plusieurs avantages après 40 ans :

Vous bénéficiez d’un avantage fiscal

Le PER vous autorise à déduire les versement du revenu imposable dans les limites légales. À titre d’exemple, pour un taux marginal d’imposition de 30 %, un dépôt de 1000 € vous donne droit à une déduction fiscale de 300 €. Pour cela, le PER doit être bloqué jusqu’à la fin de votre activité professionnelle, sauf dans quelques cas particuliers qui sont :

  • L’achat de la résidence principale
  • Le décès du conjoint ou de la conjointe
  • L’invalidité
  • La fin des droits au chômage
  • Une situation de surendettement
  • La cessation d’une activité salariée suite à une liquidation judiciaire

Vous préparez votre retraite

La sortie du PER fonctionne comme pour une assurance-vie. Une fois le PER arrivé à son terme, le déblocage des fonds et la sortie du PER peuvent se faire sous forme de restitution du capital, d’une rente viagère ou des deux à la fois. Vous profitez d’un revenu supplémentaire à un moment de la vie où les revenus baissent.

La Société Civile de Placement Immobilier(SCPI)

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est une sorte d’investissement collectif dans l’immobilier. En France, elle est créée sous la forme d’une société civile, régie par le Code civil et soumise à la réglementation de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Les SCPI permettent à des investisseurs individuels de participer à l’acquisition et à la gestion d’un patrimoine immobilier diversifié, tels que des bureaux, des commerces, des entrepôts, des logements, etc. Les investisseurs détiennent des parts de la SCPI, qui représentent une quote-part de la valeur des biens immobiliers détenus par la société. L’avantage principal des SCPI est de permettre aux investisseurs de bénéficier des revenus locatifs générés par les biens immobiliers, ainsi que de la valorisation potentielle de leur investissement. De plus, les SCPI offrent une gestion professionnelle du patrimoine immobilier, ce qui décharge les investisseurs des contraintes liées à la gestion directe d’un bien immobilier. Le rendement estimé jusqu’à 6 % par an, rend la SCPI accessible et rémunératrice notamment en période d’inflation étant donné que les loyers sont indexés sur la hausse des prix. La souscription à une SCPI après 40 ans revêt plusieurs avantages pour les investisseurs :

Diversifier votre patrimoine

Investir dans une SCPI vous aide à diversifier votre patrimoine en ajoutant une composante immobilière à vos actifs. Vous réduisez le risque global de votre portefeuille en évitant une surconcentration sur un seul type d’actif.

Investir dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier requiert souvent un capital important et une expertise spécifique. Les SCPI permettent aux investisseurs de participer à des projets immobiliers de grande envergure avec des montants plus modestes. Ainsi, même après 40 ans, il est possible de diversifier votre patrimoine dans l’immobilier sans avoir à mobiliser des ressources considérables.

Vous assurer des revenus complémentaires

Les SCPI distribuent généralement des revenus réguliers sous forme de dividendes issus des loyers perçus sur les biens immobiliers détenus. Pour les investisseurs de plus de 40 ans, cela peut devenir une source de revenus complémentaires pour améliorer leur situation financière ou préparer leur retraite. En plus des revenus réguliers, les SCPI sont susceptibles de générer une plus-value potentielle sur la valeur des biens immobiliers détenus. Si les biens immobiliers se valorisent au fil du temps, les investisseurs peuvent bénéficier d’une appréciation de la valeur de leurs parts de SCPI.

L’assurance-vie

Ce placement est l’un des préférés des français. Selon votre possibilité d’épargne et votre goût pour le risque vous avez le choix d’opter pour une large gamme d’options d’investissement vous permettant de diversifier votre portefeuille et d’accéder à des placements plus sophistiqués, tels que des fonds communs de placement, des actions ou des obligations. Vous obtenez des rendements potentiellement plus élevés à long terme. La souscription à une assurance-vie après l’âge de 40 ans présente plusieurs avantages :

Protéger votre famille

Après 40 ans, de nombreuses personnes ont des responsabilités familiales accrues avec des conjoints, des enfants ou d’autres personnes à charge. Souscrire une assurance vie aide à protéger financièrement sa famille en cas de décès prématuré. Le capital versé peut alors être utilisé pour rembourser des dettes, couvrir les frais d’obsèques, maintenir le niveau de vie des proches ou financer les études des enfants.

Planifier votre succession

On utilise également l’assurance-vie dans le cadre d’une planification successorale. Après 40 ans, il est courant d’avoir accumulé un patrimoine significatif. En désignant des bénéficiaires spécifiques dans le contrat d’assurance vie, vous pouvez transmettre des capitaux directement aux héritiers désignés. La transmission du capital bénéficie dans certaines conditions d’exonérations ou de réductions des droits de succession.

Vous constituer un complément de retraite

Souscrire une assurance vie après 40 ans s’avère aussi un moyen de préparer sa retraite. Les contrats d’assurance vie représentent une option d’épargne à long terme pour se constituer un capital à utiliser plus tard pour compléter les revenus de la retraite. Par ailleurs, les avantages fiscaux associés à l’assurance vie contribuent à la constitution d’une épargne retraite avantageuse.


Plan du site