Don IFI 2022 : donner et réduire son impôt

Don IFI

Soutenir un organisme reconnu d’utilité publique et gagner en contrepartie une opportunité fiscale, c’est le principe du don IFI. Ainsi, la loi octroie une réduction d’impôt en faveur d’un geste de générosité. Informez-vous sur les avantages de ce concept. En étant redevable de l’IFI, découvrez les démarches à suivre pour effectuer un don et bénéficier d’un allégement de vos taxes.

Don IFI : pour un don solidaire

Depuis 2018, l’IFI ou l’Impôt sur la Fortune immobilière avait remplacé l’ISF ou l’Impôt de Solidarité sur la Fortune. Ce dispositif est attribué à tout propriétaire détenant un patrimoine immobilier estimé supérieur à 1,3 million d’euros. Le principe est de faire un don IFI pour pouvoir obtenir, en revanche, une réduction fiscale à hauteur de 75 % du montant de votre don. Comme l’ancien ISF, il est possible de diminuer son IFI en déduction d’un don. Sur ce, la seule grande condition est que l’organisme attributaire est une fondation reconnue d’utilité publique en France. La loi prévoit une liste énumérant les associations éligibles à une réduction IFI. Cependant, il est recommandé de vérifier que l’institution est en mesure légale de recevoir un don afin que vous puissiez. Dans ce cas, il vous est possible de réduire votre impôt à zéro.

Le dispositif de l’IFI permet de faire des gestes de soutien à des cas qui vous tiennent à cœur. Si vous êtes redevable de ce concept, vous pouvez estimer votre réduction et calculer le montant de votre IFI.

Réduire son impôt grâce à un don

Il s’agit de mettre d’associer deux actions citoyennes dont le soutien pour la solidarité pour une opportunité fiscale. Aucun sujet de défiscalisation n’a été remis en question. Il s’agit d’une réduction en faveur d’un donateur éligible à l’IFI. Celle-ci est estimée à hauteur de 75 % des dons réalisés et plafonnés à 50 000 euros par an par foyer fiscal.

Pour chaque année, il est à noter que le don devrait être inscrit avant la date de déclaration et de paiement de l’IFI, c’est-à-dire le 15 juin. Alors que les valeurs immobilières ne sont plus inscrites dans la base à taxer, la réduction intervient à la base du don effectué. Ainsi, les foyers peuvent obtenir leur avantage IFI par arbitrage immobilier.

C’est une grande opportunité pour les foyers redevables d’avoir une réduction de leur facture. Les dons déductibles de l’IFI constituent une occasion de réaliser une économie. Il est possible à un contribuable d’obtenir un gain allant jusqu’à 1,50 % par an pour une valeur assez significative. Pourtant, cette politique est inscrite dans le cadre d’une incitation fiscale. 

D’autres moyens de réduire son IFI

La réduction de l’IFI peut également se faire par la donation temporaire d’usufruit. Un propriétaire peut transférer un usufruit à titre non permanent à un de ses ayants cause. Ce dernier, étant fiscalement indépendant, peut occuper le bien ou le louer et utiliser le revenu pour régler ses études. Le calcul IFI de la donation d’usufruit permet une économie de 1 à 1,5 %. Le principe de la réduction de l’IFI peut également se produire par l’acquisition de nue-propriété. En investissant dans un ou plusieurs biens immobiliers, le nouveau propriétaire peut jouir un usufruit temporaire. En 15 ans, la réduction peut engendrer une économie allant à 15 % de la valeur du terrain, de l’appartement ou du bâtiment.

Pour bénéficier d’une réduction fiscale sur l’IFI, la démarche commence par une simple inscription. Vous allez ensuite mentionner la valeur du don à réaliser dans la déclaration fiscale. Cette procédure peut se faire entièrement en ligne. Il est important d’informer votre banque d’un éventuel paiement à effectuer. Cela permet d’éviter les blocages occasionnés par le retard d’approbation ou le plafonnement. 

Quitter la version mobile